Livre Blanc : Impact de l’Apparition de l’Hyper-Connectivité sur la Banque de Détail

Featured

Avec 88% des européens possédant un compte bancaire, et les 12% restant qui sont le plus souvent exclus par les banques, l’industrie bancaire européenne est largement mature. Peu concurrentielle en raison des barrières à l’entrée (légales et besoin en capitaux), du faible intérêt de la clientèle à la négociation et de la complexité du secteur, cette industrie ne voit généralement qu’une adoption lente des nouvelles technologies. Le grand changement que constitue l’apparition de l’Internet depuis plus de 15 ans, a réussi à faire évoluer les services, mais très peu la structure du secteur. Parmi les 6825 banques de l’EU-27, les banques universelles restent le modèle de référence qui assure l’essentiel des services bancaires. Ainsi, Internet a surtout permis au client d’accéder à leurs comptes sans avoir à se déplacer nécessairement dans une agence ou à un guichet automatique, qui avec 215 000 agences et 423 000 guichets automatiques dénote la suprématie persistante de la banque de réseau.
Continue reading

Livre Blanc : Impact des Acteurs Non-Bancaires sur le Paysage du Paiement de Détail

Featured

En 2006, la taille de la masse monétaire M1, utilisée pour les paiements de détails, était de 593,9 milliards d’euro. Avec environ 499 milliards d’euro en dépôt sur des comptes bancaires, cette masse de monnaie scripturale engendrait aux alentours de 5 trillions d’euros de transactions de paiement au travers du système interbancaire.

Depuis une dizaine d’années, le législateur européen a construit les conditions d’entrée de nouveaux acteurs non-bancaires, soumis à des agréments allégés par rapport aux banques qui étaient jusqu’ici les seules à avoir le droit d’opérer des services de paiement. Avec la première directive sur les établissements de monnaie électronique (DME1) datant de 2000, puis de façon plus volontaire avec la directive sur les établissements de services de paiements (DSP) de 2007 et enfin avec la nouvelle version de la directive sur les établissements de monnaie électronique de 2009, la commission a posé le cadre pour une redéfinition concurrentielle de la chaîne de valeur du paiement de détail.
Continue reading

Livre Blanc : Impact du Mobile sur le Paiement de Détail

Featured

Aujourd’hui, quatre instruments de paiement se partagent la quasi-totalité des paiements de détail en France qui représentent 5,1 trillions d’euros de transactions pour l’ensemble des particuliers et des professionnels. Ces quatre instruments principaux sont les espèces, les chèques, les cartes et les virements. Les espèces, instrument historique, ont encore une présence importante avec environ 65% des transactions en volume et 24% en valeur des actes d’achat. Mais la carte bancaire est devenue l’instrument privilégié du paiement de détail des particuliers avec environ 21% des transactions en volume, mais surtout 36% en valeur. Le chèque, bien qu’en déclin régulier, représente toujours un proche second dans le paiement de détail avec 13% en volume et 33% en valeur. Le virement, premier instrument dans les paiements confondus entre particuliers et entreprises, est quant à lui le parent pauvre du paiement de détail et vient en quatrième position.
Continue reading

Le modèle de Square est-il applicable en France ?

Square est un service de paiement qui permet de réaliser un encaissement par carte bancaire sur un terminal non dédié, smartphone iPhone ou Android, iPod Touch ou tablette iPad, grâce à un dispositif enfichable simple de lecture de la piste magnétique de la carte bancaire distribué gratuitement et une application téléchargeable par tout un chacun.

Continue reading

Square reveals a new bonanza on the point of sales for European markets

This post is a translation of an article published in French in Revue Banque

In a couple of quarters, Square has succeeded in rushing into the scene of payments, when it took even PayPal several years to achieve a similar presence. Thanks to a perfectly calibrated offer, this new entrant has managed to unveil and acquire in the US a segment of the market that was unidentified by traditional actors.

Square a dashing progression on the American market

Square (https://squareup.com) is a startup launched in 2010 in the US by Jack Dorsey, one of the co-founders of Twitter, following the failure of one of his friends to sell a good for $2000 because he could not accept a payment by credit card.
Continue reading